NOUVEAU PETIT COLOMBIER.COM

FORUM COMMUNAUTAIRE DES ILES SAINT PIERRE ET MIQUELON ET DE LEUR DIASPORA
Nous sommes le Dim Sep 23, 2018 3:07 am

Heures au format UTC - 3 heures [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Re: WIKILEAKS
UNREAD_POSTPosté: Sam Déc 18, 2010 9:55 am 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Fév 12, 2010 9:08 pm
Messages: 4860
Chaque époque secrète ses hors la loi. Il y a eu Robin des bois, Cartouche, Zorro..... Redresser des torts avec d'autres torts n'est pas une solution viable, elle n'engendre que de la Vendetta. Ainsi est née la Diplomatie entre États.
On peut penser que derrière les infos publiques se cachent nécessairement d'autres enjeux, d'autres chantages qui finiront dans des cercueils. L'histoire des Gouvernements humains fourmille de raisons d'États pour qui la peine de mort* reste l'ultime recours. Quand on tombe sur un fanatique, un suicidaire ou déjà condamné des fois ça fait mal.
Badinter a-t-il été entendu dans l'entourage de Mitterrand? Non une fois au moins à bord du Rainbow Warrior. Il est assez logique de penser que les Pros des Services Secrets ne ratent pas souvent leur coup, donc gardons nous de prendre pour vérité ce que la Presse affirme.

_________________
Dieu est tout sauf incroyable. Guy Lévêque


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: WIKILEAKS
UNREAD_POSTPosté: Ven Déc 17, 2010 1:24 pm 
VICE-AMIRAL
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Fév 17, 2010 5:59 pm
Messages: 2839
Localisation: Yarmouth Nova Scotia
Assange promet ce matin des nouvelles revalations a venir en depit de sa situation precaire. C'est pas fini !!!!!!!!!


Bob

_________________
Robert Huby.
Yarmouth Nova Scotia.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: WIKILEAKS
UNREAD_POSTPosté: Ven Déc 17, 2010 12:54 pm 
ASPIRANT
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Fév 14, 2010 12:14 pm
Messages: 872
Localisation: Ste-Adèle, les laurentides
PHILFOU a écrit:
C'est surement sans aucun doute le meilleur moyen pour que toutes les puissances se dotent de moyens beaucoup plus performants pour neutraliser leur système(chose à laquelle il n'avait semble t-il pas pensé ou mal apprécié) et au bout du compte, ceux qui en paieront le prix comme toujours ce seront les usagers, comme quoi "toute vérité n'est pas bonne à dire".



Je suis d'accord avec toi Philfou . Tant qu'à moi je trouve que c'est de la provocation qui pourrait mener à bien des conflits , avons-nous besoin de ça lorsque les nouvelles nous rapportent conflits et conflits à travers tout ce beau monde .

_________________
Marie-Hélène Urtizbéréa


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: WIKILEAKS
UNREAD_POSTPosté: Ven Déc 17, 2010 10:34 am 
AMIRAL
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Fév 13, 2010 6:34 pm
Messages: 4034
C ETAIT AUX AMERICAINS DE FAIRE ATTENTION - QUANT AU MEC IL EST FORT QUAND
VA T IL RENTRER DANS L ORDI D UNE BANQUE ET FAIRE UN DEPOT SUR MON COMPTE ??? ::hahaha::

_________________
ALAIN G.DEMINIAC


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: WIKILEAKS
UNREAD_POSTPosté: Ven Déc 17, 2010 12:14 am 
AMIRAL
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Fév 13, 2010 7:46 pm
Messages: 4937
Yes Bob! tout n'est pas sous contrôle! y'a encore du boulot pour les informaticiens!!!

_________________
Philippe FOUCHARD
http://savoyard.forumdomtom.com/
http://saint-pierre-et-miquelon.ipafrance.org/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: WIKILEAKS
UNREAD_POSTPosté: Ven Déc 17, 2010 12:06 am 
VICE-AMIRAL
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Fév 17, 2010 5:59 pm
Messages: 2839
Localisation: Yarmouth Nova Scotia
Je suis justement a lire un article dans le dernier Maclean's qui retrace la vie de Julian Assange.
On peut discuter certaines de ses actions mais une chose est sure il s'agit d'un personnage aux capacites hors du communs. Un "Computer geek" qui avec deux complices (tous trois ages de moins de vingt ans) trouverent la possibilite de penetrer les systemes electroniques du Pentagon, de Lockheed Martin, Motorola et Xerox. Ils entrerent dans le systeme de Nortel et furent capables d'y installer leur propre programme electonique et d'y acquerir un important controle. :nerd:

Faut le faire. 8-)

Bob

_________________
Robert Huby.
Yarmouth Nova Scotia.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: WIKILEAKS
UNREAD_POSTPosté: Jeu Déc 16, 2010 12:46 am 
AMIRAL
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Fév 13, 2010 7:46 pm
Messages: 4937
C'est surement sans aucun doute le meilleur moyen pour que toutes les puissances se dotent de moyens beaucoup plus performants pour neutraliser leur système(chose à laquelle il n'avait semble t-il pas pensé ou mal apprécié) et au bout du compte, ceux qui en paieront le prix comme toujours ce seront les usagers, comme quoi "toute vérité n'est pas bonne à dire".

_________________
Philippe FOUCHARD
http://savoyard.forumdomtom.com/
http://saint-pierre-et-miquelon.ipafrance.org/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: WIKILEAKS
UNREAD_POSTPosté: Mer Déc 15, 2010 11:42 pm 
VICE-AMIRAL
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Fév 17, 2010 5:59 pm
Messages: 2839
Localisation: Yarmouth Nova Scotia
Les revelations par Wikileaks ou du moins devrait-on dire la concentration sur un site unique de "Faux secrets" deja eparpilles hors de leurs sources autour du globe, vont avoir c'est certain des repercutions. Toutes explosions cause des degats et des consequences.
Ici encore helas j'ai grand peur que la consequence principale en sera plus de controles et de nouvelles reglementations comme si nous en avions deja pas assez.

Les systemes juridiques se trouvent charges de reglementations et lois (souvent contradictoires et archaiques) a un point que le tout va devenir impossible a gerer et va demander une refonte des systemes en faveur de nouveaux, plus adaptes au monde actuel.

Bob

_________________
Robert Huby.
Yarmouth Nova Scotia.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: WIKILEAKS
UNREAD_POSTPosté: Mer Déc 15, 2010 7:27 pm 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Fév 12, 2010 7:43 pm
Messages: 13469
Wikileaks, le sacre du hacker vengeur
Umberto Eco
Une manifestante à Londres soutenant le cofondateur de Wikileaks. (Keystone)
Dans un monde révolutionné par Wikileaks, les pirates font la chasse à Big Brother et les espions voyagent en diligence. De la science-fiction? Pas pour l’écrivain et sémiologue Umberto Eco, qui livre son point de vue dans nos colonnes

L’affaire WikiLeaks a une double valeur. D’un côté, elle se révèle un scandale apparent, un scandale qui n’apparaît comme scandale que devant l’hypocrisie qui régit les rapports entre les Etats, les citoyens et la presse. De l’autre, elle annonce de profonds changements au niveau international, et préfigure un futur dominé par la régression.

Mais procédons par ordre. Le premier aspect de WikiLeaks, c’est la confirmation du fait que chaque dossier constitué par un service secret (de quelque nation que ce soit) est composé exclusivement de coupures de presse. Les «extraordinaires» révélations américaines sur les habitudes sexuelles de Berlusconi ne font que rapporter ce qui depuis des mois pouvait se lire dans n’importe quel journal (sauf ceux dont Berlusconi est propriétaire), et le profil sinistrement caricatural de Kadhafi était depuis longtemps pour les artistes de cabaret matière à sketch.

La règle selon laquelle les dossiers secrets ne doivent être composés que de nouvelles déjà connues est essentielle à la dynamique des services secrets, et pas seulement en ce siècle. Si vous allez dans une librairie consacrée à des publications ésotériques, vous verrez que chaque ouvrage répète (sur le Graal, le mystère de Rennes-le-Château, les Templiers ou les Rose-Croix) exactement ce qui était déjà écrit dans les ouvrages antérieurs. Et ce non seulement parce que l’auteur de textes occultes n’aime pas faire des recherches inédites (ni ne sait où chercher des nouvelles sur l’inexistant), mais parce que ceux qui se vouent à l’occultisme ne croient qu’à ce qu’ils savent déjà, et qui reconfirme ce qu’ils avaient déjà appris. C’est le mécanisme du succès de Dan Brown. Idem pour les dossiers secrets. L’informateur est paresseux, et paresseux (ou d’esprit limité) le chef des services secrets (sinon il pourrait être, que sais-je, rédacteur au Temps), qui ne retient comme vrai que ce qu’il reconnaît. Les informations top secret sur Berlusconi que l’ambassade américaine de Rome envoyait au Département d’Etat étaient les mêmes que celles que Newsweek publiait la semaine d’avant.



Alors pourquoi les révélations sur ces dossiers ont-elles fait tant de bruit? D’un côté, elles disent ce que toute personne cultivée sait déjà, à savoir que les ambassades, au moins depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, et depuis que les chefs d’Etat peuvent se téléphoner ou prendre un avion pour se rencontrer à dîner, ont perdu leur fonction diplomatique et, exception faite de quelques petits exercices de représentation, se sont transformées en centres d’espionnage. N’importe quel spectateur de films d’enquête sait très bien cela, et ce n’est que par hypocrisie que l’on fait semblant de l’ignorer. Toutefois, le fait de le répéter publiquement viole le devoir d’hypocrisie, et sert à placer sous une mauvaise lumière la diplomatie américaine. En second lieu, l’idée qu’un hacker quelconque puisse capter les secrets les plus secrets du pays le plus puissant du monde porte un coup non négligeable au prestige du Département d’Etat. Aussi le scandale ne met-il pas tant en crise les victimes que les «bourreaux».


Comment un pouvoir qui n’a plus la possibilité de conserver ses propres secrets peut-il tenir? Il est vrai, Georg Simmel le disait déjà, qu’un vrai secret est un secret vide (et secret vide ne pourra jamais être dévoilé); il est vrai, aussi, que tout savoir sur le caractère de Berlusconi ou de Merkel est effectivement un secret vide de secret, parce que relevant du domaine public; mais révéler, comme l’a fait WikiLeaks, que les secrets de Hillary Clinton étaient des secrets vides signifie lui enlever tout pouvoir. WikiLeaks n’a fait aucun tort à Sarkozy ou à Merkel, mais en a fait un trop grand à Clinton et à Obama.Mais venons-en à la nature profonde de ce qui est arrivé. Jadis, au temps d’Orwell, on pouvait concevoir tout pouvoir comme un Big Brother qui contrôlait chaque geste de ses sujets. La prophétie orwellienne s’était complètement avérée depuis que, pouvant contrôler chaque mouvement grâce au téléphone, chaque transaction effectuée, l’hôtel visité, l’autoroute empruntée et ainsi de suite, le citoyen devenait la victime totale de l’œil du pouvoir. Mais lorsque l’on démontre, comme ça arrive maintenant, que même les cryptes des secrets du pouvoir ne peuvent échapper au contrôle d’un hacker, le rapport de contrôle cesse d’être unidirectionnel et devient circulaire. Le pouvoir contrôle chaque citoyen, mais chaque citoyen, ou du moins le hacker – élu comme vengeur du citoyen –, peut connaître tous les secrets du pouvoir.



Quelles seront les conséquences de cette blessure infligée à un pouvoir très puissant? Il est évident que dans le futur, les Etats ne pourront plus mettre en ligne aucune information réservée – cela reviendrait à la publier sur une affiche collée au coin de la rue. Mais il est tout aussi évident qu’avec les technologies actuelles, il est vain d’espérer pouvoir entretenir des rapports confidentiels par téléphone. Rien de plus facile que de découvrir si et quand un chef d’Etat s’est déplacé en avion et a contacté l’un de ses collègues.

Comment pourront être entretenus dans le futur les rapports privés et réservés? Je sais bien que, pour l’instant, ma prévision relève de la science-fiction et est donc romanesque, mais je suis obligé d’imaginer des agents du gouvernement qui se déplacent de façon discrète dans des diligences aux itinéraires incontrôlables, en n’étant porteurs que de messages appris par cœur ou, tout au plus, en cachant les rares informations écrites dans le talon d’une chaussure. Les informations seront conservées en copie unique dans des tiroirs fermés à clef: au fond, la tentative d’espionnage du Watergate a eu moins de succès que WikiLeaks.

J’ai eu l’occasion d’écrire que la technologie avance maintenant en crabe, c’est-à-dire à reculons. Un siècle après que le télégraphe sans fil a révolutionné les communications, Internet a rétabli un télégraphe sur fils (téléphoniques). Les vidéocassettes (analogiques) avaient permis aux chercheurs en cinéma d’explorer un film pas à pas, en allant en avant et en arrière et en en découvrant tous les secrets du montage, alors que maintenant les CD (numériques) ne permettent que de sauter de chapitre en chapitre, c’est-à-dire par macroportions. Avec les trains à grande vitesse, on va de Rome à Milan en trois heures, alors qu’en avion, et les déplacements qu’il inclut, il faut trois heures et demie. Il n’est donc pas extraordinaire que la politique et les techniques de communications en reviennent aux voitures à cheval.

Une dernière observation. Autrefois, la presse essayait de comprendre ce qui se tramait dans le secret des ambassades. A présent, ce sont les ambassades qui demandent les informations confidentielles à la presse.

Dernier ouvrage paru en français d’Umberto Eco: De l’arbre au labyrinthe: Etudes historiques sur le signe et l’interprétation, Grasset, 2010.


Traduction: Robert Maggiori, pour Libération.
The New York Times Syndicate, 2010.

_________________
André Lafargue
ON MOULIT PAS!


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC - 3 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com