NOUVEAU PETIT COLOMBIER.COM

FORUM COMMUNAUTAIRE DES ILES SAINT PIERRE ET MIQUELON ET DE LEUR DIASPORA
Nous sommes le Lun Déc 10, 2018 4:10 am

Heures au format UTC - 3 heures [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La Nuit Blanche
UNREAD_POSTPosté: Lun Sep 30, 2013 2:22 pm 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Fév 12, 2010 9:08 pm
Messages: 4870
Marc je n'ai pas mis un seul mot plus haut pour dire que j'étais pour ou contre le mariage pour tous, puisque c'est fait. J'ai dit que le mariage en général était une chose trop sérieuse pour qu'on en rigole vu le massacre actuel pratiqué chez les enfants des couples déchirés. Je laisse entendre que la principale cause de l'instabilité des unions est un changement de modèle de comportement sexuels entre les personnes. Je laisse entendre qu'il n'y a pas physiologiquement de citoyens homos, hétéros, bisexuels, transsexuels au sens où les orientations sexuelles ne sont que des comportements: je peux avoir une relation hétéro le lundi, homo le mardi, bisexuelle le mercredi, avec un trans mâle le jeudi, avec un trans féminin le vendredi, me consacrer à l'onanisme le samedi et me demander le dimanche ce que je préfère. J'ai bien sûr le droit d'afficher un choix, en ignorant d'ailleurs comment je l'ai fait, mais ce n'est pas parce que ce que je n'ai pas compris pourquoi j'aime les moules et suis écœuré par les huitres, que cette variable de comportement constitue une caractéristique identitaire. Une identité est par définition fondamentale, permanente et invariable. Pour se perpétuer une espèce animale doit-être habitée par un appétit sexuel, l'homme a donc des pulsions sexuelles qu'il essaie de satisfaire selon des modalités qui dépendent du contexte familial, de son éducation, des expérience vécues, du conscient et de l'inconscient. Toutes ces circonstances agissant souvent en amont de l'activité consciente il est difficile de savoir comment nous nous fixons les interdits qui sont les bornes de la prétendue identité. Il suffit de les briser par la pratique de la bisexualité pour que la notion même d'orientation sexuelle se dissolve. On a le droit d'aimer les hommes et/ou les femmes. Et tous les citoyens sont égaux devant cette possibilité. Je trouve que la tolérance réclamée par les homos, est une forme de ségrégation étriquée qui copie le modèle ancestral du couple hétéro. D'ailleurs l'expression mariage pour tous est un euphémisme assez flou ( le mot tous devrait inclure les unions incestueuses) c'est aussi un abus de vocabulaire, tant que la définition lexicale du mariage est l'union d'un homme et d'une femme .
En résumé, je ne suis pas contre le mariage des personnes de même sexe, je ne vois pas de justification rationnelle à l'institutionnalisation d'un type particulier de relation sexuelle. Ce qui m'importe c'est le droit de chacun à bénéficier d'un développement affectif harmonieux dans sa petite enfance, avec en fond de décor l'instabilité des couples, la mixité du modèle parental. Je note au passage qu'on a considéré qu'introduire la mixité à l'école était un progrès et qu'aujourd'hui on peut la retirer du modèle parental.
Même si à titre individuel il a eu des prises de positions pour à droite et contre à gauche, globalement le clivage droite gauche a tout de même été majoritairement net dans ce débat. Comme d'habitude quand quelqu'un s'exprime, il pense d'abord à justifier son propre comportement. On peut me dire que je le fais aussi, je veux bien c'est avouer qu'il s'agit bien d'un comportement. Pardon d'avoir été un peu long, pour un article de fond...de petite culotte. ::hahaha::

_________________
Dieu est tout sauf incroyable. Guy Lévêque


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: La Nuit Blanche
UNREAD_POSTPosté: Lun Sep 30, 2013 12:23 pm 
QUARTIER MTR 1ere Classe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 30, 2010 2:24 am
Messages: 208
Localisation: Toronto
"Ceux qui contestent le droit au mariage homosexuel en soulevant la question du droit à l’homoparentalité reprennent très souvent un arsenal argumentaire qui n’est pas sans rappeler celui qu’on présentait jadis pour décourager les couples multiraciaux, se résumant à une incompréhension sociétale ou les difficultés auxquels seraient soumis les enfants de telles unions dans un environnement moins tolérant."

http://marccormier.org/fr/2012/07/18/ho ... familiaux/

_________________
Marc @lbert Cormier
Politique - Expatriés - Actualités
http://www.MarcCormier.com

Histoire des îles Saint-Pierre et Miquelon
http://www.GrandColombier.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: La Nuit Blanche
UNREAD_POSTPosté: Lun Sep 30, 2013 9:08 am 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Fév 12, 2010 9:08 pm
Messages: 4870
LA NUIT BLANCHE est à n'en pas douter une bonne initiative. J'ai bien aimé le compte rendu qui en a été fait par SPM1ere. Reste que l'épisode mariage pour tous m'a posé bien des questions.
C'est un sujet de société d'actualité, fort important qui mérite qu'on en parle, mais je n'ai pas bien compris le sens qu'il fallait donner à cette saynète. S'agit-il de dérision, une sorte de redite de l'union Leluron-Coluche ? S'agit-il de dédramatiser le sujet?S'agit-il d'une manière de "coming up"des auteurs et acteurs pour afficher leur position sur le sujet? S'agit-il d'influencer les électeurs dans un choix droite-gauche?
Vous voyez bien, que le message n'est pas clair. En tous cas je suis toujours mal à l'aise quand on traite avec trop de légèreté d'un sujet aussi grave.
Je ne suis pas du tout un militant pour la cérémonie du mariage, vu que l'engagement qui unit deux personnes ne concerne qu'eux-mêmes. En revanche j'estime que la formation d'un couple est un évènement de première grandeur dès qu'il fait naître un enfant, qui portera toute sa vie l'empreinte affective des attitudes adoptées par ses parents. Il y a une maltraitance ordinaire dont on n'entend pas parler, celle exercée par les parents séparés. Même style d'omerta que pour l'honnêteté, car elle ne peut pas non plus être un moyen de clivage électoral, car elle touche toutes les mouvances politiques. Les victimes directes de cette maltraitance, elles, sont condamnées au silence, pour ne pas avoir à choisir entre papa et maman.
Le mariage pour tous complique encore la donne. Il déborde davantage du domaine privé en institutionnalisant un nouveau modèle de société qui casse les valeurs acquises à l'expérience de plusieurs siècles.
Derrière l'étiquette Mariage pour tous, émerge le concept de sexualité pour tous, puisque rien ne fonde la limitation à deux "orientations" sexuelles (hétéro-homo). Que fait-on de la bisexualité, et de la transsexualité ? Les variations sur ce thème sont nombreuses. On peut unir des trans, homo-homo, homo-hétéro, hétéro-hétéro, c'est très jouissif sauf pour les enfants qui vont patauger dans ce cloaque. Car le drame est qu'on fait entrer la sexualité des adultes dans la vie des enfants, tout cela ne me fait pas rire du tout.
Vient de sortir "La famille d'aujourd'hui pour les Nuls", un titre qui n'a jamais aussi bien porté son nom.

_________________
Dieu est tout sauf incroyable. Guy Lévêque


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC - 3 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com